VISION

Participer à la Réalité

La Géosophie porte notre vision d’un monde organisé autour de la préservation, de la cultivation et du développement du potentiel humain.

La fondation de cette vision est l’éducation intérieure qui constitue l’essence d’une école « libre » pour jeunes et adultes basée sur le déploiement des dons innés et la reliance à la Vie.

Cette école n’a pas de murs, et est en fait composé d’un réseau d’individus, qui chacun à leurs couleurs, cultivent l’art de vivre en conscience.

Ce réseau, est avant tout complice et connecté avec la Nature. La vie au cœur des jardins, dans l’harmonie avec les cycles de la nature et la culture d’aliments exceptionnel est une mise en scène pour la culture de l’humain, dans toute sa sensibilité psychique.

Ce lieu, où ces lieux, se doivent d’être hautement organisé avec l’architecture subtile, le design sensible, la géobiologie et la permaculture. Des lieux ultimement vibrants, créés pour être des tremplins pour le bien-être et le travail de raffinement intérieur.

Cet espace est donc un grand laboratoire pour explorer, en haute vibration, les immenses potentiels de l’être humain, de la santé, de la régénération, de la naissance et la mort en conscience.

L’incarnation du potentiel de l’esprit dans la matière est une grande aventure. Un réseau, des groupes et des lieux sont nécessaires pour avoir l’espace et le support pour explorer, dans la sécurité et le confort, la profondeur de la proposition de l’incarnation de la conscience.

Loin de se déconnecter, la technologie est mise au service. Dans une vision holistique, la science matérielle est abordée avec conscience et utilisée pour supporter et protéger la sensibilité psychique de l’individu.

La technologie est balancée par la valorisation de l’expression artistique et les métiers manuels, qui permettent à l’individu d’intégrer son amour et sa conscience dans le monde physique, faire vibrer la matière et l’inclure dans le processus d’intégration.

Tout ceci est mise en valeur par un réseau d’individus libres, à la fois engagés et nomades, résidents et périphériques, qui ont une appartenance en tant que reconnaissance d’âme, et cultive le contact vibratoire et le respect de l’unicité de chacun.

L’équilibre entre l’autonomie et le collaboratif doit être une dynamique vivante, articulée au travers un dialogue respectant les rythmes et les besoins de chacun. Et en ce sujet, tout est à créer selon les participants à certains aspects d’un tel projet.

Ce qui est la sécurité ultime et la clé de réussite est la souveraineté individuelle et l’engagement à cultiver intelligemment l’espace d’Amour, à la fois intérieur et extérieur, individuellement et collectivement.

Évidemment, un mode de gouvernance collective et organique, basée sur la sagesse et l’intelligence est nécessaire pour qu’une telle vision s’articule dans un réel projet, concret et péren. Une nouvelle façon de communiquer, à partir du Coeur et du ressenti, est aussi nécessaire pour saisir l’information juste, créer et participer dans le  collectif.

En fait, toute cette vision est axée sur l’importance de l’incarnation et de l’intégration de la conscience individuelle dans le monde. La structure, l’art de vivre et le travail de groupe de conscience sont des outils pour faciliter et protéger ce processus qui fait partie d’une impulsion d’évolution universelle.

Une réalité collective ?

Évidemment, cette vision est collective et appartient à un rêve qui résonne dans le cœur de plusieurs. Selon nous, chacun possède un morceau de ce puzzle !

Nous pressentons que ce rêve est en train de devenir une réalité. Inévitablement, les paliers politiques, financiers et industriels s’y rallierons d’une certaine mesure, car il s’agit d’une nécessité planétaire.

Le momentum de la crise planétaire appel l’engagement et le rassemblement des gens engagés dans la conscience, qui sont prêt à considérer le double travail intérieur et extérieur : l’alignement individuel et la création de lieux de paix.

Or, une toute nouvelle synergie est possible, où l’intuition, la sensibilité et l’organicité du travail est inspiré par une conscience collective, issus de la convergence de nos cœur illuminés.

Oui, il s’agit d’une œuvre de grande amplitude qui se déploie dans le temps, dans la patience et selon les cycles de la nature. N’est-elle pas pour les générations du futur, dont nous faisons aussi partie ?

Mais comme cette vision est une impulsion de la vie, elle s’installe doucement dans la conscience collective, puis dans l’individu. Ainsi, elle se raffine et s’expérimente déjà en différent lieu.

Voyez-vous aussi cette impulsion autours de vous … et en vous ?

X