Une Pratique Ancestrale: Les Bains Dérivatifs

Je viens de découvrir les bienfaits du bain dérivatif et je souhaite vous partager les clés énergétiques que j’ai vécues et ressenties.

La méthode est bien expliquée dans le livre de France Guillevain, mais je résume la technique sommairement pour vous : en étant bien vêtue pour garder le haut et les extrémités du corps au chaud, nous mettons dans l’eau froide seulement la base du corps, soit les organes génitaux (comme au dessus d’un bidet). Une fois la base du corps trempée et refroidie, il s’agit de faire des petites frictions avec une débarbouillette ou un gant de toilette sur le pli inguinal des aines, ainsi que sur toute la région partant du pubis, en passant par le périnée vers l’anus. Pour les hommes, le même massage sur les aines s’effectue, mais seul le prépuce trempe dans l’eau froide. En tenant ainsi 10 minutes, une magie énergétique s’opère et c’est celle-ci que je souhaite vous partager.

Au moment où j’ai trouvé cette information, je me sentais un peu alourdie émotionnellement, ainsi que dans ma tête et dans le bas ventre. L’effet de ce 10 minutes d’eau froide fut de me ramener instantanément dans mon ancrage. Plusieurs grands soupirs se sont créés à la fin, comme un relâchement de tension dans tous mes corps d’énergie.

En médecine chinoise, la région des aines et des organes génitaux est reliée aux intestins. Ce sont aussi des parties du corps très réactives. Lorsque celles-ci sont surchauffées (par la chaleur du bas de ventre, des tensions émotives, du frottement physique, des serviettes sanitaires, etc…), l’énergie ne circule plus adéquatement vers le bas du corps et elle aura tendance à créer de la congestion dans les parties supérieures du corps physique et dans tous ses champs énergétiques. Le fait de garder le haut du corps au chaud et de ramener l’élément du froid à la base du corps permet d’équilibrer les polarités énergétiques. L’équilibre des polarités se perd facilement par le fait de travailler en posture assise, les pieds désancrés du sol, toujours vêtu avec un pantalon et de surcroît, utilisant l’appareil du mental plusieurs heures par jour. Toute l’énergie monte à la tête… c’est le cas de le dire !

Quant aux frictions, celles-ci ont pour effet de solliciter l’ensemble des fascias du corps et donc, par conduction électrique dans les liquides, de libérer les tensions qui s’y trouvent, afin de ramener l’énergie et la circulation vers les fascias du bas du corps. C’est grâce à ces frictions que l’élimination par la vessie et le gros intestin sera plus facile. Ce retour à l’élimination naturelle et le balancement énergétique ont pour effet de régénérer le corps physique. Ainsi, un grand mouvement naturel s’opère, nous reconnectant à l’aspect terre de notre nature, de la Nature.

D’autres solutions pourraient s’ajouter comme s’ancrer les pieds à la terre, se promener en jupe l’été comme les écossais, faire des pauses de mouvement pendant les grandes périodes de travail mental.

Sur ce, je vous souhaite une bonne expérimentation !

Marjorie

Marjorie incarne et porte les projets de la Géosophie dans le monde. Elle possède l’art de rendre accessible et pratique les enseignements philosophiques en les plaçant dans l’art de vivre au quotidien, le corps et l’énergétique. Avant-gardiste, elle sonde le Mystère et touche directement le Cœur de l’humain.

X